Mal embarqués au Stadium de Toulouse, les Lillois sont finalement parvenus à renverser ce match crucial pour le maintien en l’espace de deux minutes. En déjouant le TFC (2-3), le LOSC sort de la zone rouge pour la fois depuis le 18 février, soit quasiment trois mois.

La longue saison du LOSC

Cette saison restera, quoi qu’il arrive, loin des espérances initiales. De Bielsa (0,90 point / match) à Galtier (1 point / match), cette édition aura certainement été la plus pénible depuis plusieurs années. La frayeur à pendant un moment remplacé la ferveur, mais les supporters et le club lui-même semblent ne pas jeter l’éponge… à juste titre. En s’imposant deux fois de suite pour la deuxième fois de la saison, face à des concurrents directs au maintien, (Metz et Toulouse) le LOSC sort de la zone rouge et peut se permettre de respirer… un petit peu. Cette victoire au Stadium peut s’apparenter à un tournant. Son avenir est désormais entre ses mains mais ces deux prochaines journées de Ligue 1 resteront difficiles et déterminantes. 

Dijon, prochain adversaire

C’est le DFCO qui sera le prochain à se présenter au Stade Pierre Mauroy. L’équipe d’Olivier Dall’Oglio s’était largement imposée au match aller sur le score sans appel de 3-0. Malgré les très nombreuses blessures, l’équipe Bourguignonne reste un réel danger pour les Dogues. Vainqueur de Guigamps (3-1) ce dimanche, les Dijonnais n’ont plus rien à jouer et sont littéralement décomplexés dans le jeu. Du côté de Dijon, le top 10 au classement final est un objectif qui tient particulièrement à cœur au défenseur central, Papy Djilobodji, ainsi qu’à ses coéquipers. Dijon ne vient pas les mains dans les poches, les Lillois sont prévenus et vont devoir se montrer plus attentifs en défense pour stopper cette lourde série de 11 buts encaissés en trois rencontres. 

Ce sera la dernière bataille à domicile de la saison. Dans un stade qui sera certainement bien garni, (plus de 40 000 supporters attendus) les Lillois sont tout de même armés pour inquiéter le DFCO. Auteurs de quatre buts à eux deux lors des deux dernières journées, Yves Bissouma et Nicolas Pépé ont de quoi inquiéter la fébrile défense Dijonnaise, la 19ème du championnat.

Naïm Sliti et le retour de Tavares

(lire aussi : Tavares, l’homme qui ne tombe jamais)

Prêté par le LOSC l’été dernier, Naïm Sliti devrait rester Dijonnais la saison prochaine. L’option d’achat de 2M d’euros devrait être levée par le président Dijonnais, Olivier Delcourt. Passeur à cinq reprises et auteur de sept buts sous le maillot dijonnais cette saison, le joueur clame son envie de rester depuis plusieurs semaines. En proie à de lourdes difficultés financières, il est peu probable que le club nordiste parvienne à récupérer son joueur, qui lui aurait fait tellement de bien la saison prochaine. 

Il a fait son retour ce weekend. Contre Guigamp, Julio Tavares est entré à l’heure de jeu. Il n’a pas marqué mais déjà son retour apporte énormément au jeu offensif de son équipe. Le meilleur scoreur de Dijon (11 buts) sera certainement de la partie ce samedi. Une nouvelle, pas vraiment rassurante pour les Dogues, d’autant plus qu’il sera entouré de Kwon (10 buts cette saison) et du précédent concerné, Naïm Sliti.

Le match le plus important de l’année ? 

Officiellement classés en 18ème position depuis dimanche, les Toulousains vont devoir affronter Bordeaux et Guingamp alors que l’ESTAC (19ème) va devoir batailler pour sa survie face à Montpellier et Monaco, tout deux concernés par la course à l’Europe. Si les Lillois ne doivent plus que s’inquiéter de leurs propres résultats, sur le papier, seul Toulouse semble à la hauteur de cette fin de championnat pour se sauver et donc inquiéter l’écurie de Gérard Lopez. 

Une victoire Lilloise face à Dijon, additionnée à un revers de Troyes qui se déplace à Montpellier, rendrait la 19ème place impossible pour les Dogues. Si l’on ajoute à cela, une défaite de Toulouse contre Bordeaux, Lille serait mathématiquement assuré de rester dans l’élite. Tout peut donc se jouer lors de cette prochaine journée. C’est optimiste, envisageable et ce serait rassurant. Car pour la dernière journée de cette édition 17/18, les Dogues se déplaceront à Saint-Etienne, qui ne s’est incliné qu’une seule fois depuis le mois de février. Un dernier effort, et on retrouvera le LOSC la saison prochaine dans l’élite du football français. 

Matthieu MUGNERET
Retrouvez-moi sur Twitter ou sur Facebook

[clickToTweet tweet= »Le LOSC maintenu ce weekend ? #EnRougePourLeMaintien Via@MugneretM » quote= »Cliquez et Twittez l’article de Lille OSC » theme= »style5″]

Laisser un commentaire