C’est la période la plus stressante de la saison. Elle l’est pour les joueurs, les dirigeants et actionnaires, mais aussi pour les supporters. La fin est plus proche que l’on ne le pense… Focus, sur ceux qui resteront, ou non, dans l’élite du football français la saison prochaine.


FC Metz (20ème – 22 points)

Classement final probable : 20ème

Prochains adversaires : Lyon / Rennes / Caen / Lille / Angers / Amiens / Bordeaux

Un enfer, qui n’en est plus vraiment un. Les Grenats accusent un retard de huit points sur Toulouse, premier non relégable. Non, Metz ne sera très probablement plus dans l’élite la saison prochaine et doit déjà se préparer pour le championnat de second niveau. Si le FCM s’apprête encore à affronter l’Olympique Lyonnais et le Stade Rennais, deux équipes difficiles à battre, les messins ont cependant avoir un rôle actif sur l’éventuel maintien de ses concurrents. Amiens et Lille, prochains adversaires de cette faible équipe messine, qui, en réalité, ne l’est plus sur le terrain que sur le papier, ne devront pas se manquer lors de ces rencontres qui seront déterminantes.


Lille OSC (19ème – 28 points)

Classement final probable : 18ème

Prochains adversaires : Bordeaux / Guingamp / Marseille / Metz / Toulouse / Dijon / St-Etienne

Le LOSC, en revanche, est déjà au beau milieu de l’enfer et la chaleur est déjà très étouffante. S’il n’est pas utile de citer une nouvelle fois les ambitions initiales de ce début de saison, rappelons tout de même que la direction du club Nordiste ne visait rien d’autre qu’une qualification européenne. Malheureusement, force de constater que neuf mois plus tard, le compte n’y est pas. Le calendrier à venir n’est clairement pas favorable aux hommes de Christophe Galtier. Il n’est pas question de tirer la sonnette d’alarme, car, en réalité, les sirènes hurlent déjà depuis plusieurs mois chez les Dogues. Série en cours, le LOSC accumule huit matchs sans victoire, dont cinq défaites. Les Lillois ont donc pour obligation de s’imposer contre les concurrents directs que sont Metz et Toulouse. Une terrible saison qui pourrait se terminer par ce cadeau empoisonné que sont les barrages. 


ESTAC Troyes (18ème – 29 points)

Classement final probable : 19ème

Prochains adversaires : Guingamp / Marseille / St-Etienne / Caen / Lyon / Montpellier / Monaco

Il est presque déjà trop tard pour les troyens, s’il fallait prendre des points, c’était avant. Les victoires manquées contre Strasbourg, Amiens ou encore Dijon, vont laisser un vide impossible à combler d’ici la 38ème journée. Cette fin de saison s’annonce terriblement délicate à gérer. L’ESTAC s’apprête à affronter six écuries du top 10 lors de ses sept dernières rencontres. De plus, les joueurs de Jean-Louis Garcia peinent à trouver les chemins du but (3 buts inscrits en 10 rencontres). Face à des équipes affûtées pour disputer les places européennes, Troyes, risque finalement de retrouver la Ligue 2, plus tôt que prévu.


Toulouse FC (17ème – 30 points)

Classement final probable : 15ème

Prochains adversaires : Dijon / Caen / Angers / Rennes / Lille / Bordeaux / Guingamp

Même si cette défaite contre l’Olympique Lyonnais n’est pas à l’avantage immédiat des toulousains, ces derniers ont clairement montré un niveau plus élevé que leurs concurrents au maintien. En plus d’un calendrier favorable, l’équipe qui s’est déplacée au Groupama Stadium ce dimanche, a montré de réelles qualités dans le jeu, malgré un manque d’efficacité en attaque. Au bout du compte, le TFC va rester en Ligue 1, tout en présentant à nouveau, une saison très moyenne.


RC Strasbourg (16ème – 33 points)

Classement final probable : 16ème

Prochains adversaires : Angers / St-Etienne / Amiens / Nice / Rennes / Lyon / Nantes

Les regrets sont nombreux après ce résultat nul (2-2) obtenu face au rival messin, le weekend dernier. Une victoire qui aurait largement aidée les alsaciens dans leur objectif du maintien. Rien n’est perdu pour autant, et le Racing devrait même finir devant la zone rouge grâce à un calendrier plus favorable que celui de la concurrence. Cette prochaine rencontre contre Angers, doit se conclure par un résultat positif afin d’envisager la suite plus sereinement, tout comme ce déplacement à Amiens, qui doit impérativement se transformer en victoire. Enfin, le FC Nantes, en chute libre depuis le début de l’année, sera un adversaire à la portée des joueurs de Thierry Laurey pour le compte de la dernière journée du championnat… si jamais le maintien n’est pas acquis jusque là.


Amiens SC (15ème – 34 points)

Classement final probable : 17ème

Prochains adversaires : Caen / Lyon / Strasbourg / Monaco / Paris / Metz / Marseille

Si Amiens parvient à se maintenir cette saison, c’est uniquement grâce à cette incroyable série de huit matchs sans défaites en octobre et novembre dernier. Depuis, les amiénois se reposent sur cette légère avance au classement, qui pourrait bien suffire pour réaliser l’incroyable exploit de se maintenir dans l’élite, avec le plus petit budget du championnat. Pour autant, il faut garder un œil avisé sur les concurrents, car le calendrier des Licornes, est loin, très loin, d’être simple.

Matthieu MUGNERET

[clickToTweet tweet= »Ouvrons le débat ! Quels clubs vont se maintenir en #Ligue1 ? via @MugneretM  » quote= »Ouvrez le débat sur Twitter ! Quels clubs vont se maintenir ? » theme= »style5″]

 

One thought to “L’enfer de la dernière phase du championnat”

Laisser un commentaire